"Au commencement j'avais une mère", théâtre du Festival d'Avignon

Publié le par Les Editeurs Libres

Au commencement Gaëlle avait une mère... et puis plus rien. Cinq ans plus tard Gaëlle a une nouvelle mère et même un père. Ce ne sont pas les bons, elle le sait, mais ils sont sympas et puis c'est tellement bien d'avoir des parents qui veulent aimer, alors silence radio. Gaëlle a déjà 40 ans lorsqu'un papier officiel lui dévoile, sans crier gare, le nom de sa mère biologique ! C'est le déclic, elle croit à un signe et démarre une longue quête en solitaire. La voilà lancée dans un périple tortueux à la recherche de celle qui l'a mise au monde...

Des réflexions intérieures, l'imagination de différentes scènes de leurs rencontres, une pièce remplie d'émotion, d'une certaine violence morale et de questionnements sur l'adoption, l'accouchement sous X et l'amour des parents.

Interprète
: Nathalie Mann, avec la voix de : Laura Benson, metteur en scène : Mourad Berreni, création lumières : Michel Bonnat.

Au théâtre de La Tache d'encre, 1, rue de la Tarasque, 84000 Avignon jusqu'au 31 juillet à 19h tous les soirs.
Tarif : 14€, Carte off : 10€, Carte off + étudiant : 8€

Renseignements et réservation : 04 90 85 97 13, www.avignonleoff.com

Commenter cet article